111

Conjuration_Casanova

Le_septieme_templier

Le_Temple_noir

Lux_tenebrae

 

Voilà qui m'aura bien tenu chaud cet hiver et qui m'aura bien occupée pendant mes longues nuits d'insomnie, n'hésitez pas, vraiment pour cet été.

Antoine Marcas est à la fois policier et franc-maçon, ce qui l'expose à des critiques de toutes parts et il est régulièrement obligé de justifier ses choix, autant d'occasions pour les auteurs des romans de développer les diverses philosophies au sein des obédiences rencontrées et de détailler certains rituels auxquels assiste le personnage1. Remarqué lors de sa première grosse affaire (In Nomine), il est poussé par le Frère Obèse à intégrer la franc-maçonnerie.

Critique sur les dérives affairistes qui secouent régulièrement la franc-maçonnerie, il s'est réfugié dans l'étude des symboles. Il se considère comme un "fils de la veuve", un pur, "confiant dans les valeurs républicaines et laïques"2.

D'abord à la Brigade Criminelle de Paris, il est par la suite détaché à l'OCBC, Office Central de lutte contre le trafic des Biens Culturels3.

De sa vie familiale, on sait peu de choses : marié puis divorcé, un enfant. Les contraintes de la vie de policier, qui plus est à la Brigade Criminelle, sont difficilement compatibles avec la vie de couple. Longtemps, les relations avec son ex-femme ont été compliquées : "entre son fils à l'adolescence tourmentée, son ex-femme qui le harcelait..."4. Au fur et à mesure des romans, leur fils Pierre grandit et la relation avec Antoine, d'abord conflictuelle, s'adoucit peu à peu. c'est Antoine qui a choisi le prénom, "non pas en hommage au premier pape de la chrétienté, mais en référence à la pierre brute que tout maçon se doit de travailler"5.

Son épouse, Aurélia de Crécy-Valois est décédée en 2008 et enterrée au cimetière du Père-Lachaise 6. Il a ensuite déménagé pour un appartement rue Guénégaud 7.

(bien sur, source : wikipedia).

vraiment tout est réuni, du policier de l'ésothérique,

n'hésitez pas, foncez !!!