Coucou les filles,

Petit post : histoire de ma vie !!

Comme vous le savez, en ce moment, je suis d'assez mauvaise humeur, car, comme des milliers de Français, je vais perdre mon emploi à cause des réformes gouvernementales.

J'ai toujours été active, suivant comme principe de vie le dicton que me répétait souvent ma mère quand j'étais enfant : "quand tu fais quelquechose, fais le du mieux que tu peux ou pas du tout".

J'ai donc été Clerc de Notaire pendant 8 ans, j'ai commencé comme simple secrétaire et j'ai fini chargée de service de la promotion immobilière avec 5 personne (un Clerc, une secrétaire et 3 stagiaires) sous ma coupe. Puis ma number two est arrivée, m'obligeant à mettre ma vie professionnelle entre parenthèse pour m'occuper de ses problèmes de santé. Au bout de 2 ans et demi de congès parental, ma place n'étant plus à l'Etude (ben oui ,c'est ça les sacrifices) ,j'ai trouvé un poste de JURISTE au conseil département de l'Ordre Des Infirmiers de l'Aude.

Au début tout était beau et rose, le travail me plaisait, ce n'était pas un temps plein et j'avais mes mercredis et les décrets rendant l'inscription obligatoire allaient sortir nous disait-on, ce qui allait péréniser financièrement l'Ordre qui ne vivait que des contisations versées par les infirmiers. Les décrets devant rendre obligatoire cette cotisation et assurer des prélèvement directement à la source pour les salariés (vous me suivez toujours là). Or, en période électorale, le cher Gouverment de Monsieur SARKOZY ne voulant pas se mettre le 500000infirmières à dos n'a jamis fait passer le décret.

D'où mon licenciement économique en mars 2012, l'Ordre ne pouvant subsister; tout les conseils départementaux ont du fermer. Tampis pour les infirmiers me dira-t-on mais surtout tampis pour moi et 200 autres assistantes juridiques et bonjour Pole Emploi sans que le Gouvernement ne lève le petit doigt pour nous aider.

PREMIERE GROSSE GROSSE DECEPTION.

Mais la Babamama est à l'époque optimiste, le chômage, cela arrive à tout le monde, la Babamama se relève les manches, rédige son CV et part à la recherche de son nouvel emploi comme elle partirait en guerre.

D'ailleurs 8 jours après, la voilà embauchée au service juridique de la CPAM de l'Aude pour un CDD de 5 mois et 3 semaines ! puis 2 mois après, me voilà embauchée en CDI chez un Huissier de Justice à 15 minutes de chez moi, nous sommes alors en décembre 2012.

Aujourd'hui, je suis Clerc Assermentée, Significateur, chargée de portefeuille et voilà que mon nouvel emploi est à nouveau menacé.

- ce n'est pas que je ne fais pas bien mon travail; au contraire, je le fais avec beaucoup d'humanité me dit-on, et dans mon Etude, on aime ça, je passe bien avec les clients (= les débiteurs, mais les gens chez nous, on les respecte; enfin, les gentils, lol car c'est une profession qui reste difficile)

- ce n'est pas qu'il n'y a pas assez de travail (tu parles, avec "la crise", elle a bon dos d'ailleurs la crise)

C'est juste parce que le Gouvernement de ce Cher Monsieur HOLLANDE est tellement aux abois qu'il ne sait plus quoi inventer. Sous prétexte de vouloir redonner du pouvoir d'achat aux Français, un Enarque illuminé a décidé la fin des professions réglementés et des tarifs en baisse (libre, enfin,  c'est pas écrit mais in extenso, cela le deviendra).

 Donc là, SECONDE CLAQUE MAIS LA JE DIS STOP !

Je vous explique :

- beaucoup de salariés vont perdre leur emploi (bon, ça, le Français de base, il s'en fout tant que cela ne le concerne pas directement)

- plus rien ne sera officiels (fin des actes réglementés), plus de sécurité juridique. Donc on vous fera un procés, vous ne serait plus cité à comparaitre, la décision sera rendue sans que vous aillez les moyens de vous défendre. Vous achèterez un terrain sur lequel vous aurez construit et 5 ans on démoliera votre maison car elle n'est soi-disant pas à vous et vous continuerez à payer un prêt ilmmobilier alors que vous n'avez plus rien.

- Vous vous ferez soigner par un dentiste qui a un diplome de plombier

- vous achèterez en grande surface des médicaments low cost fabriqués en Chine ou ailleurs, et la sécurité , elle est où pour vous ?

- nous ne parlerons même pas des tarifs, qui libres , seront vite revus à la hausse...

Voilà pourquoi je suis révoltée aujourd'hui. alors, oui, on peut penser que les notaires, les Huissiers, les pharmaciens sont des nantis, mais il y a un minimum de controle qui assure notre sécurité juridique et personnelle, les choses sont certes à améliorer, mais pas de cette façon là !!! Surtout pas au détriment de milliers d'emplois car tout le monde est concerné et bientôt ce sera vous ! Parce que les salariés eux, ils bossent et pour pas grand chose souvent !!